MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Hommes 40 chevaux (en long) 8

Aller au panier

Encore un roman sur la guerre de 1914-1918 ?

Le plus grand tort de ce livre, jamais réédité depuis 1933, est peut-être d’être paru un an après le Voyage au bout de la nuit. Il partage avec le chef d’oeuvre de Céline une même indétermination de genre (roman ? autobiographie ?) et un même pessimisme, un même dégoût pour la guerre et la grotesque marche à la mort de « pantins sans personnalité », dans « un fracas d’usine en folie ».

L’auteur, Jean Lépine (1896-1968), se fait aussi chroniqueur de l’enfer de Verdun, où les chevaux et les hommes blessés, piégés par la boue, crient sans que les vivants puissent les secourir, et où les morts sont « épars, déchiquetés, mutilés, mêlés au limon de la terre ».