ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Auto-organisation de la vie sociale et des luttes en Argentine

Publié le samedi 1er décembre 2007

19h30, Mercredi 19 décembre, au CICP 21ter rue voltaire 75011 Paris
Autour de la sortie d’Offensive n°15 « Autonomie et démocratie directe »

Présentation et discussion avec Fabrice, membre de la Fédération d’organisations de base (FOB)

« Que se vayan todos ! », « Qu’ils s’en aillent tous ! », crient les peuples d’Argentine en décembre 2001 à l’encontre des politiciens et de la crapule capitaliste qui a plongé le pays dans une récession sans précédent. Cet élan de rejet de la classe au pouvoir, loin d’alimenter les courants réactionnaires, va encourager le développement d’expériences rupturistes : assemblées de quartier, occupations de terrains, récupérations et autogestion d’entreprises, etc. La vie se réorganise « à la base », sans intermédiaire pour prendre la parole, décider, lutter, gérer le quotidien de la communauté, faire la fête, produire et consommer…

Que reste-t-il de cette vague autogestionnaire, six ans après ? Qu’en est-il concrètement des fonctionnements de « démocratie directe », de l’assembléisme ? Quels rapports entre les mouvements de chômeurs, le combat des piqueteros, les collectifs de quartier, ou les travailleurs engagés dans des « réappropriations prolétariennes » ? …
La Fédération d’organisations de base (FOB) regroupe des collectifs politico-culturels et des mouvements de chômeurs de Buenos Aires et de sa banlieue. Elle se constitue en 2006, parmi d’autres initiatives, pour regrouper celles et ceux qui souhaitent poursuivre cette dynamique d’autonomie.

La rencontre avec Fabrice, membre de la FOB, sera l’occasion de s’informer mais aussi de débattre des questions complexes posées par la mise en œuvre de mouvements sociaux ancrés « à la base ». A l’heure où, justement, de nombreuses « bases » syndicales semblent défier leurs bureaucraties, où les mouvements de jeunesse (étudiants, lycéens, …) s’auto-organisent autour d’assemblées générales et de coordinations après un divorce consommé avec les chefferies « représentatives », etc.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net